Course de rue et conduite dangereuse: sanctions prévues par le Code Criminel

Les sanctions criminelles prévues pour une infraction de conduite dangereuse lors d’une course de rue sont inscrites à l’article 249.4 du Code Criminel qui se lit comme suit:

« 249.4 (1) Commet une infraction quiconque, à l’occasion d’une course de rue, conduit un véhicule à moteur de la façon visée à l’alinéa 249(1)a).

(2) Quiconque commet l’infraction prévue au paragraphe (1) est coupable :

a) soit d’un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans;

b) soit d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire.

(3) Quiconque commet l’infraction prévue au paragraphe (1) et cause ainsi des lésions corporelles à une autre personne est coupable d’un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans.

(4) Quiconque commet l’infraction prévue au paragraphe (1) et cause ainsi la mort d’une autre personne est coupable d’un acte criminel passible d’un emprisonnement à perpétuité.

2006, ch. 14, art. 2. »

Dès la déclaration de culpabilité pour une conduite dangereuse lors d’une course de rue, le juge, en plus de prononcer la sentence pour cette infraction, rendra une ordonnance d’interdiction de conduire pour une période variant d’une année à perpétuité (à vie) selon s’il s’agit d’une première infraction ou non.

De plus, il est important de noter que votre permis de conduire sera également révoqué par la SAAQ, dès la déclaration de culpabilité pour une conduite dangereuse lors d’une course de rue, pour une période de 1 à 5 ans selon s’il s’agit d’une première infraction ou non lors des 10 dernières années.

N’hésitez pas à communiquer avec moi pour de plus amples informations.

Me Micheline Paradis
avocate criminaliste
(514) 235-0783 

 

Lire aussi:

  • Conduite dangereuse: définition et sanctionsConduite dangereuse: définition et sanctions Conduite dangereuse: 249. (1) Commet une infraction quiconque conduit, selon le cas : a) un véhicule à moteur d’une façon dangereuse pour le public, eu égard aux circonstances, y compris la nature et l’état du lieu, l’utilisation qui en est faite ainsi que l’intensité de la circulation à […]
  • La fabrication de cartes de crédit: définition et sanctionsLa fabrication de cartes de crédit: définition et sanctions Fabrication de cartes de crédit 342.01 (1) Est coupable soit d’un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de dix ans, soit d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire quiconque, sans justification ou excuse légitime, fabrique, […]
  • Introduction par effraction: définition et sanctionsIntroduction par effraction: définition et sanctions Introduction par effraction 348. (1) Quiconque, selon le cas : a) s’introduit en un endroit par effraction avec l’intention d’y commettre un acte criminel; b) s’introduit en un endroit par effraction et y commet un acte criminel; c) sort d’un endroit par effraction : (i) soit après […]
  • Suspension de permis de conduireSuspension de permis de conduire Cette page a été déplacée à l'adresse suivante: http://alcool-au-volant.avocate-montreal.ca/alcool-au-volant-suspension-de-permis-de-conduire/la-suspension-du-permis-de-conduire-lors-de-larrestation/
  • Voies de fait contre un agent de la paixVoies de fait contre un agent de la paix Voies de fait contre un agent de la paix 270. (1) Commet une infraction quiconque exerce des voies de fait : a) soit contre un fonctionnaire public ou un agent de la paix agissant dans l’exercice de leurs fonctions, ou une personne qui leur prête main-forte; b) soit contre une […]
  • Proférer des menaces: définition et sanctionsProférer des menaces: définition et sanctions Art. 264.1 (1) Proférer des menaces.- Commet une infraction quiconque sciemment profère, transmet ou fait recevoir par une personne, de quelque façon, une menace: a) de causer la mort ou des lésions corporelles à quelqu'un; b) de brûler, détruire ou emdommager des biens meubles ou […]
  • Extorsion: définition et sanctionsExtorsion: définition et sanctions Extorsion - article 346 du Code criminel 346. (1) Commet une extorsion quiconque, sans justification ou excuse raisonnable et avec l’intention d’obtenir quelque chose, par menaces, accusations ou violence, induit ou tente d’induire une personne, que ce soit ou non la personne menacée ou […]
  • Coordonnées du Palais de Justice de MontréalCoordonnées du Palais de Justice de Montréal Palais de Justice de Montréal 1, rue Notre-Dame Est, Montréal (Québec) H2Y 1B6 Téléphone du greffe criminel: (514) 393-2034
  • Coordonnées de la Cour Municipale de RosemèreCoordonnées de la Cour Municipale de Rosemère Cour Municipale de Rosemère 100, rue Charbonneau, Rosemère (Québec) J7A 3W1 (450) 621-3500  
  • Coordonnées du Palais de Justice de JolietteCoordonnées du Palais de Justice de Joliette Palais de Justice de Joliette 200, rue St-Marc, Joliette (Québec) J6E 8C2 Téléphone du greffe criminel: (450) 753-4803